Le Brésil c’est le carnaval, c’est la Samba, la plage, le soccer mais le Brésil c’est aussi les favelas…
Ah les favelas, on entend beaucoup de choses, on voit des images effrayantes mais en vrai c’est comment ? Quand on creuse un peu plus et qu’on vit l’expérience de l’intérieur ?

Lorsque je me suis rendu à Rio cet été – pour vous préparer la boite brésilienne, pas pour les vacances 😉 – c’était plus fort que moi, j’ai décidé de laisser de coté tout ce qu’on m’avait dit et de me faire ma propre tête à ce sujet.
Ca tombait bien, j’avais entendu parler d’un français établi dans une petite favela dans les hauteurs de Santa Teresa depuis quelques années, Axel.
Après l’avoir contacté, il me propose de venir dormir chez lui, à la Casa 48.
“Allez, je me lance, on verra bien, ce soir on essaye !”

IMG_3337
Arriver de nuit à Rio- ah oui sinon c’est pas marrant – et se faire débarquer par le taxi au coin d’une rue, qui n’a pas l’air d’être l’adresse que je lui ai donné et partir en furie, ça c’est fait! Je me mets donc à chercher la Casa 48, là où je suis supposé dormir cette première nuit. Je m’engouffre dans une petite allée sans lumière, au bout de laquelle je me retrouve nez à nez avec un groupe de gars, talkie walkies à la main. Ils ne semblent pas être de la police.

Ils me regardent. Je les regarde…

“Caga quarantaioto” (oui c’est ce que je comprends à ce moment précis)…
“Si!”

L’un d’eux me fait un geste qui semble m’indiquer le bout de la ruelle. J’y vais, et là… dans un éclat de couleurs en pleine nuit noire, je découvre la très artistique façade de la Casa 48, et à sa porte, Axel, qui m’attendait. Après une petite visite de la maison, je rejoins ma chambre, prêt à m’exploser dans mon lit avant de reprendre mes aventures le lendemain.

Voila, oui, au réveil. Imaginez qu’il fait 30 degrés, et que vous entendez au loin des cris d’oiseau tropicaux. Irréel.

IMG_3463

Beaucoup seront plus gentils que le gars dans la file devant vous au dépanneur. Ils sont heureux de rencontrer des gens qui viennent d’ailleurs et vous amènent très facilement faire un tour pour vous montrer une vue à couper le souffle…

IMG_3737

La casa 48 est un lieu situé dans une favela dite “pacifiée”. Il s’agit là d’un point important, les favelas sont des ensembles d’habitation, il y a des favelas encore délicates. Celles qu’Axel m’a fait visiter étaient présentées comme tranquilles – Il faut tout de même connaître quelques codes.

Alors évidemment c’est un environnement assez pauvre. Evidemment il y a encore des problèmes, parfois grave. Mais sachez que j’ai vécu dans ces ruelles une expérience inoubliable.
Il faut adapter les codes et faire attention oui c’est vrai, mais une fois qu’on y est on s’y sent tellement bien.
Axel, notre petit français des favelas est un expert en la matière ; il m’a fait découvrir des endroits magiques, inconnus des guides touristiques. N’hésitez pas à le contacter de ma part si vous passez dans le coin ; vous n’en reviendrez pas.

Et un dernier conseil si vous passez par Rio, La Casa 48… C’est l’expérience à faire. Un lieu magique dans un cadre improbable et une ambiance chaleureuse et conviviale… toujours un verre de Caïpirinha à la main. 😉

IMG_4583

À bientôt Rio,
Max.

La Casa 48 : www.casa48rio.com
Axel : axel.lahaye@gmail.com