Quand on pense à l’Inde, on pense forcément à la vaste variété d’épices qui caractérise ce pays aux mille merveilles. Débordante d’une culture magnifique, cette destination ne cessera de nous dévoiler ses richesses innombrables. Un des grands mystères que nous avons découvert grâce à notre voyage culinaire était ce fameux hing qui a laissé des odeurs assez puissantes dans notre atelier! Il mérite bien son surnom ; « l’excrément du diable » !

Alors, c’est quoi le hing?

Plus couramment connu sous le nom de « asafoetida », cette épice est très présente dans l’art culinaire indien depuis toujours. À la base, c’est une gomme de résine séchée obtenue à partir de l’incision de la férule persique, une plante de l’Inde qui ressemble à un fenouil géant. Vous aurez déjà deviné qu’elle est utilisée principalement en petite quantité, dû à son odeur très distinctive.

Screen Shot 2017-02-09 at 9.49.53 AM

Donc, comment l’utilise-t-on?

Heureusement, l’odeur désagréable est uniquement présente lorsque le hing est cru, puis disparaît une fois que l’épice passe par la cuisson. Soyez sans crainte, le goût ressemble à un mélange d’oignons et d’ail au final. Traditionnellement, le hing donne une saveur typique aux plats de lentilles, de légumes secs, de pommes de terres sautées, de boulettes de viande, les plats d’agneau, les plats de riz. Expérimentez-la avec la recette du bhindi masala, un plat de légumes très typique de l’Inde ayant des propriétés apéritives et calmantes.

Et oui, elle a aussi des qualités thérapeutiques!

Historiquement, les Birmans mettaient un peu de hing autour du cou pour se protéger des fièvres et purifier leurs organismes. C’est une épice qui empêche également la formation de calculs rénaux en étant une bonne source de calcium, de phosphore et de fer. Elle aide à combattre le déséquilibre hormonal, la bronchite et les flatulences grâce à ses propriétés curatives. Agissant comme un laxatif naturel, mettre une pincée de hing dans de l’eau chaude pour après obtenir une pâte et l’étaler ensuite sur le nombril est une excellente façon de remédier à un problème de digestion.

Bref, à vous de voir si vous voulez tester l’une ou l’autre de ces traditions indiennes ; vous pouvez toujours l’essayer dans une de vos prochaines recettes. Partagez-nous vos expériences avec le hing!

Bon voyage!